25 mai 2009

THEME : DE LA MORT A LA VIE N° 2

Dimanche, le 25/05/2009

TEMOIGNAGE DE L’EVANGELISTE AUGUSTIN-SAMBA LUNAMA

INTRODUCTION035

SHALOOM ! PEUPLE DE DIEU ! (SUITE ET)

                    Le problème est d’abord de croire que Jésus-Christ est notre seigneur et sauveur, d’accepter aussi qu’il est Dieu. Moi personnellement je les avais mentis, je ne voulais pas reprendre les cours, parce que j’avais beaucoup dépensé. En respirant  j’avais commencé à prier en langue, mais ce n’était pas la vrai langue, je voulais me débarrassé d’eux. La langue que j’avais parlé, même les anges, ce jour là, étaient tous étonnés, on ne peut jamais la trouvé parmi les dons divins, j’avais pris même un bout de papier, et j’avais noté toutes ces paroles que j’avais fais sorti de ma bouche. Et eux, ils ne comprenaient pas que je les mentais, c’est parce qu’ils étaient aussi des aveugles comme moi. Est-ce qu’un aveugle peut conduire son frère aveugle ?, pouvez-vous  répondre à ma place ? Alors de ce coté là personne ne peut me contredire, parce que, je viens de là, et je connais très bien comment l'Eglise (x) fonctionne.

                    Alors le disciple du pauvre diable avait envoûté les bananes que ma tante m’avait apportées, et au moment que je les ai mangées, directement j’ai commencé à transpirer et tous les enfants qui étaient à côté de moi, ont pris fuite. J’ai un frère qu’on a grandi tous ensemble, il s’appelle DIAGO, il venait du boulot, et comme j’étais juste au véranda, mon frère est venu me saluer, et lui aussi avait remarqué que, je n’étais plus la même personne, il m’a dit tout juste, qu’il arrive de suite. Lorsqu’il  était sorti, et 5 minutes après, c’était vers 15 heures que j’avais perdu la mémoire pendant 50 minutes. Dieu avait opéré son miracle à travers mon grand père ainsi qu’à ma femme. Donc pendant que les gens me pleuraient, il y avait eut l’augmentation de foi que Dieu avait mit en eux. C’est-à-dire qu’ils priaient Dieu jusqu’à ce que l’éternel ait exaucé leurs prières. Donc je n’écoutais absolument rien. Comme dit la bible ! En effet les vivants savent qu’ils mourront, mais les morts ne savent rien, parce que leurs mémoire sont oubliés (Ecclésiastes 9 :5,6). Et par la grâce de Dieu, quand je me suis rétabli, j’ai vu beaucoup des gens dans la parcelle, et c’était même en présence de ma tante Laustine, elle avait vécu la scène. Et je me suis retrouvé dans la main de mon grand père, le père de ma mère, il priait pour moi. Il est aussi serviteur de Dieu, en tant que Diacre dans une Eglise.

                    Or ma femme était déjà instruite par Dieu, d’ailleurs sur le plan spirituel, je la respecte beaucoup, parce qu’elle est ancienne que moi dans la foi. Alors c’était pour que la gloire de Dieu puisse se manifester dans ma vie, afin que le monde sache qu’il y a un Dieu qui est toujours présent, même si que nous sommes devant la mer rouge. Il est capable d’ouvrir le chemin là où n’y en a pas. Il a mit une grande foi en ma femme, pendant que les gens pleuraient, elle, elle était en  présence du seigneur. Et en fin de compte Dieu exauça leurs prières. Et là où ma mère était, l’Esprit de Dieu l’avait saisie, jusqu’à la maison de son père, parce que moi et mes petits avaient grandis chez nos grands parents, donc ils sont vraiment dans nos cœurs, laisse que mon Dieu puisse protéger mes grands parents. Et quand elle est Arrivée, elle m’a conduit là où elle prie, ce n’était pas facile, il y avait que des combats avec des sorciers. A la maison aussi mon grand père priait pour moi. Le pauvre diable voulait diviser ma famille, d’ailleurs il y avait eu déjà la division dans ma famille maternelle. Il faut faire attention quand on est encore des aveugles spirituels. D’autres parents, étaient contre moi et d’autres pour moi. Eux, ils  ne croyaient pas que j’étais attaqué par les sorciers. Pourquoi, c’est parce que le pauvre diable avait prit l’autorité, le pouvoir et influence à ceux qui n’ont pas JESUS–CHRIST dans leurs vies, et y compris moi-même, je priais Dieu, mais je ne pratiquais pas la parole de Dieu comme il faut.

                    Bien-aimé c’est la joie, quand je me vois aujourd’hui, que je suis en vie, vraiment je béni Dieu dans tout ce qu’il avait fait à travers mon grand père ainsi qu’à ma femme. La bible nous dit : Celui qui trouve une femme trouve le bonheur, Vraiment elle est une bénédiction pour moi. Personne dans ma famille ne peut être contre ma femme, je sais pourquoi, je l’ai dit. Bien-aimés protégez bien vos femmes que l’éternel a mit à vos côtés, elles sont une bénédiction pour vous, si, elle craint Dieu. Dieu avait mit Eve à côté d’Adam, afin de l’aider, et non de le combattre, d’avoir une femme sage, c’est d’avoir aussi des bonheurs divins. Moi Dieu a fait de moi des grandes choses, même mes parents le savent, d’ailleurs chaque fois mon père et mes petits me parlent souvent pour cette femme. J’ai mon premier neveu, il répond au nom de Bogus, donc je peux vous dire que cet enfant était déjà mort, moi, je n’avais rien, mais Dieu avait visité mon neveu à travers cette femme Georgette. Elle avait dépensé son argent afin de sauver mon neveu, et aujourd’hui le petit a 14 ans, parce qu’il est né en 1995. Bien-aimé, une chose que nous pouvons retenir, avant de prendre quelques engagements ou d’épouser une femme, il faut toujours demander la volonté de Dieu. Parce que, le mariage est un mystère caché. Il faut qu’elle soit une femme de soutien et non de malheur, et il faut qu’on puisse devenir une seule chair selon la Parole de Dieu. Si le doigt ou la jambe tombe malade, c’est tout le corps qui est malade ! Amen ! (A SUIVRE)

! QUE DIEU VOUS BENISSE !

Par Evangéliste Augustin-SAMBA LUNAMA

Posté par RECONCILIATION à 12:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur THEME : DE LA MORT A LA VIE N° 2

Nouveau commentaire