25 mai 2009

THEME : DE LA MORT A LA VIE N° 1

Dimanche, le 25/05/2009

TEMOIGNAGE DE L’EVANGELISTE AUGUSTIN-SAMBA LUNAMA

INTRODUCTION032

SHALOOM ! PEUPLE DE DIEU !

                    Evangéliste Augustin-SAMBA LUNAMA du Ministère de la Réconciliation. Je suis marié avec la prophétesse Georgette LUVANGAMO NTELA. Fils spirituel du Docteur Enseignant KAPITAO MBOMBE, de l'Eglise l'Amour Triomphe Toujours, sur Banalia 34, Kinshasa-Kasa-vubu (RDC). La vie chrétienne n'est pas comme la vie de tout le jour. Aujourd’hui nous pouvons faire ce que nos cœurs désirent, parce que c'est notre choix à nous, mais sachons une chose, quand Dieu t'appelle ce n'est pas pour faire ton choix, plutôt que de faire ce que Dieu veut. Moi personnellement, j'avais fais un vœu à mon Dieu, alors je suis obligé de faire tout ce que mon Dieu me demande, même si que ça sera difficile pour moi, mais avec l'aide du seigneur, je crois qu'il y aura toujours du succès. Premièrement, je me suis retrouvé dans la famille de Dieu, c'est parce que Dieu avait fait à travers ma femme, celle qui est aujourd'hui sa servante, en tant que prophétesse. Laisse que mon Dieu puisse la bénir. Au par avant je priais dans une Eglise qui est vraiment connue dans le monde, mais dommage, cette Eglise ne croit pas que Jésus-Christ est Dieu. Et pour eux, ils n'ont pas besoin d’être baptisé. Même pour recevoir le Saint Esprit, il faut d'abord passer à la formation biblique, et par après vous pouvez recevoir le Saint Esprit au moyen d'une bande cassette, en suivant les instructions qui seront données par le Mr x. Mais quand le moment est venu, Dieu avait autorisé à quelqu'un qui avait la main salle pour me toucher afin que je puisse chercher d’avantage sa face. Vraiment si aujourd'hui je suis ce que je suis, c'est parce que Dieu avait voulut que ça soit ainsi, vraiment je suis fière de mon Dieu. Après cela, j'étais interné dans une Eglise pendant 2 ans pour avoir la guérison divine. Pourquoi la guérison divine ? Bien-aimée, sachons que notre Dieu, est  le docteur des docteurs.            

                    Quand j’étais dans le monde, je buvais beaucoup de la bière, et un jour, il y avait quelqu’un qui avait mit quelque chose de mauvais dans mon verre, et j’avais bus, mais par la grâce de Dieu la chose a été révélée (c’était le poison). J’avais une activité de photo, et parmi mes amis que j’avais mit au service, l’un d’eux le (Mr x), a voulus me faire du mal sans cause. Il était parti même voir un féticheur,  et il s’était déjà publié partout que mon studio lui appartenait, sans même tenir compte que, c’est Dieu qui a le dernier mot. Mais par la grâce de Dieu son secret a été dévoilé auprès des hommes de Dieu.

                    Le 01 / janvier /1998, je fus tombé malade, bien-aimé j’avais du mal à respiré, et donc  je respirai dans la bouche, et je mangeais difficilement, mes deux narines étaient bouchées pendant  une année. Nous sommes partis à l’hôpital de Kintampo (RDC) pour qu’on puisse m’opérer, mais par la grâce de Dieu, le docteur nous a demandé 150 $, et à cette époque là, pour avoir même 50$ à la maison, il fallait priver d’autres personnes. Après cela, le docteur fut posé la question à ma femme, si elle priait ! La réponse était oui, Mais le bon Dieu n’a pas permit cela et directement, il a mit sa parole dans la bouche du médecin, en disant à ma femme que : Je ne pourrais pas opérer votre chéri, et si vous acceptez qu’il soit opérer, sachez-vous que, dès que cette intervention finira, votre chéri aussi mourra. Alors il a demandé à ma femme de ne plus accepter cela. Quand à ma femme, Dieu l’avait tout révélé, mais elle ne pouvait rien faire devant ma famille. Après la parole du docteur, ma femme prit du courage d’intervenir auprès de ma famille. Vraiment Dieu l’avait beaucoup utilisé pour moi, elle avait même risqué à ma place. Ce n’était pas facile pour moi, même pour dormir j’avais vraiment du mal, (je ne sentais même pas les odeurs et  pendant 1 ans).

                    Et comme Dieu n’a pas voulut  qu’on m’intervienne, il ma fait sorti là où on était, et il ma conduit jusqu’à l’arrêt du bus, afin de compte, je me suis retrouvé à la maison. Ma femme et mes parents,  commençaient à me chercher, et le même docteur leur confirma que : votre fils est déjà à la maison. Retenons un peu cette chose, comment le médecin peut savoir que, moi j’étais déjà arrivé à la maison ? A moins qu’il  lui soit révélé par Dieu, bien-aimé, en arrivant à la maison et comme la mission des mes adversaires était abolit par Dieu, et le même jour les sorciers voulaient maintenant m’achever à la maison. Vous savez, il ne faudrait pas que nous provoquions la colère de Dieu. Moi je sais que, c’était ma faute à moi, pendant que je servais déjà l’éternel, mais je ne voulais pas mettre sa parole en pratique. C’est depuis 1990 qu’on m’avait enseigné la parole de Dieu, donc de 1990 à 1998, je ne prenais pas à cœur que Jésus était mort pour moi. Je marchais un pas dans le seigneur et un pas dans le monde. Donc je ne voulais pas croire que Jésus avait déjà payé le prix pour moi et  m’a donné l’accès libre d’entrer moi-même en présence de Dieu sans toute fois demander la permission à un humain comme moi et vous. Il a fait tombé l’ancienne alliance sur la croix, afin d’entrer à la nouvelle alliance. C’est-à-dire il ne faudrait pas que nous restions toujours des aveugles. C’est pour cela que j’étais toujours manipulé par le pauvre Diable.

                    Alors, il y avait ma tante Laustine WATANGU qui était venu me voir, et comme je mangeais aussi beaucoup, Elle avait emmené pour moi des bananes, or la personne qui avait voulut me faire du mal, était juste à 10 mètres, quand ma tante m’a vu, elle  a commencé à pleurer. Donc j’avais changé totalement, je marchais, mais j’étais déjà mort. Parce qu’il y avait un papa, quand il m’avait vu, directement il disait : cet homme est déjà mort, il n’est pas là pour longtemps. Effectivement la chose se réalisa. Pendant que je priais dans une Eglise (x) comme je vous ai dit, j’étais même responsable, mais leur façon de travailler est mauvaise, bien-aimé(e) c’était au moyen d’une bande audio, en nous demandant de respirer pour que nous puissions recevoir le Saint Esprit. J’étais vraiment aveugle, mais j’avais suivi très bien mes cours,  il faut toujours savoir, il y a la différence entre ceux qui servent Dieu en vérité et ceux qui ne le servent pas en vérité. A SUIVRE

! QUE DIEU VOUS BENISSE!

Par Evangéliste Augustin-SAMBA LUNAMA

Posté par RECONCILIATION à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur THEME : DE LA MORT A LA VIE N° 1

Nouveau commentaire